Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 19:09

    Ce blog sur le Mouton des Landes de Bretagne est supprimé pour deux raisons.

 

    Je viens en effet de me rendre compte que plusieurs personnes ont utilisé des renseignements et des citations que j'avais mis en ligne sans me citer ! Je l'ai constaté par exemple dans un livre récent, un article d'une petite revue, un site web culturel et même une thèse où l'auteur plus prudent se contente de reprendre des citations, c'est facile. Je remercie ces très honnêtes personnes qui s'approprient le travail des autres ! 

 

     Et puis, malgré les 41.697 visiteurs de ce blog à ce jour (je les remercie de leur intérêt pour mon travail), je n'ai pas réussi à intéresser les premiers destinataires du site, c'est à dire les éleveurs de cette race (seulement 2 contacts !), c'est très décevant, c'est même un gros échec, une autre raison pour ne pas poursuivre et enrichir ce blog de nouveaux renseignements collectés depuis deux ans, les recherches historiques sur le Moutons des Landes de Bretagne sont totalement inutiles puisqu'elles ne servent pas aux éleveurs. Curieusement, c'est de l'étranger que j'ai eu les contacts les plus intéressants. L'association qui s'occupe des moutons bretons n'a même pas daigner faire apparaitre mon blog dans les liens de leur site web ! Depuis le temps, je doute que ce soit un oubli, il se peut que le militantisme que j'ai affiché dans mon blog pour la réunification de la Bretagne ne plaise pas à l'association paysdelaloirienne influente qui suit aussi cette population ovine. 

 

     Rappelons tout de même, qu'on ne retrouve nulle part dans la littérature zootechnique la trace d'un mouton commun du "grand ouest", des "landes de l'ouest", ou d'un berceau couvrant le "Massif Armoricain", c'est une invention, le Mouton des Landes de Bretagne occupait seulement la Basse-Bretagne (dont le Pays de Guérande, 44) et les régions de landes de la Haute-Bretagne (dont tout l'ouest du Pays Nantais, 44). Pourtant, le mouton breton se retrouve afubler officiellement (car publié au Journal Officiel) du vilain nom de "mouton des landes de l'ouest" ! Et ce n'est pas de Bretagne que vient cette mauvaise initiative, il est donc temps que la Bretagne s'occupe elle-même de son patrimoine.

 

     Rappelons aussi que les descriptions que l'on trouve actuellement sur le Mouton des Landes de Bretagne ne correspondent pas avec ce que l'on sait du véritable mouton breton traditionnel. Ce sont malheureusement les traces de croisements avec des moutons bas-poitevins ou angevins qui sont mises en valeur actuellement (toison blanche, pot-roux, taille bien supérieure, cornes rares). Le Mouton des Landes de Bretagne est en réalité un tout petit mouton (40 à 50 cm comme sa variété d'Ouessant), noir et cornu, le caractère "pot-roux" (tacheté de roux à la tête et aux membres) était l'un des critères qui distinguait en Loire-Atlantique les moutons angevins (à l'est de Nantes) de la race ovine bretonne (à l'ouest de Nantes). La variété d'Ouessant du mouton breton se différencie principalement de celles du continent par sa queue plus courte, mais cette caractéristique existait peut-être ailleurs en Bretagne, car ce n'est pas le seul archaïsme du mouton breton, les brebis cornues était fréquentes par exemple. 

 

    J'espère que les éleveurs bretons prendront conscience que le Mouton des Landes de Bretagne doit ressembler à un mouton breton, et pas à des races paysdelaloiriennes ou ouestonnes disparues, ou alors il faut effectivement lui trouver un autre nom. 

 

     Pour finir sur un note d'humour, de l'humour paydelaloirien pur jus, je ne peux m'empêcher de donner une blagounette hilarante, irrésistible et complètement surréaliste que l'on peut lire dans la page de présentation du site du CRAPAL, le conservatoire paysdelaloirien, il est écrit que cet organisme contribue "à la conservation de l'identité régionale traditionnelle" ! "identité", au singulier en plus, et "traditionnelle", quelle drôlerie, n'est-ce pas ?


 

                                             Le 07 / 02 / 2015

                                        L'auteur de l'ancien blog

 

mout land 9

 

       Moutons des Landes de Bretagne de trop grande taille, mes premiers animaux.

Présentation

  • : Mouton Noir des Landes de Bretagne
  • Mouton Noir des Landes de Bretagne
  • : Redécouverte et sauvegarde de l'ancienne race commune de moutons de la Bretagne historique, dans sa variété noire de Guérande et Brière.
  • Contact

Pages